Je suis née à Nantes, en France, près des rives de la Loire et pas loin de l’Océan Atlantique, d’une mère française et d’un père uruguayen. A 13 ans, j’ai commencé la photographie sur le vieux reflex argentique « Nikkormat » de mon grand-père, capturant ma vie quotidienne de manière instinctive : portraits dans le feu de l’action, belles lumières, compositions graphiques… J’ai commencé à découvrir avec excitation les possibilités infinies de l’image numérique sur Photoshop quelques mois plus tard, en autodidacte.

Après mes études secondaires, j’ai d’abord étudié la Littérature Française et Comparée à l’Université de Nantes ; j’ai écrit mon mémoire de Master en littérature Comparée sur les adaptations d’un conte d’Edgar Poe au cinéma et en bande dessinée :  « Les chutes de la maison Usher : étude du motif de la chute dans le conte d’Edgar Allan Poe et dans ses adaptations au cinéma (Jean Epstein, Jan Švankmajer, Alexandre Astruc) et en bande dessinée (Dino Battaglia, Richard Corben, Nicolas Guillaume) ».

En 2008, j’ai emménagé à Paris, où j’ai commencé à étudié la photographie et le cinéma à l’Université de Vincennes – Paris 8. Pendant ces années d’études, j’ai fait plusieurs stages dans des studios de photographie, et notamment auprès de Youri Lenquette, célèbre photographe spécialisé dans le domaine musical. C’est également à cette période que j’ai commencé à travaillé comme photographe professionnelle (réalisant des photographies événementielles et promotionnelles).

En 2010, j’ai emménagé à Bruxelles, où j’ai étudié à l’INSAS, école publique de cinéma. Spécialisée en Image, j’ai étudié la théorie et la technique de la photographie de cinéma : histoire du cinéma et de l’image cinématographique, caméras argentiques et numériques, électricité, lumière, machinerie, post-production… J’ai fait plusieurs stages dans des entreprises de location de matériel (TSF Paris, Eye Lite Brussels…) et dans des studios de post-production (Studio L’Equipe, Eté Indien…). J’ai écrit mon mémoire de fin d’études en Image sur la « cinématographie légère » : « Pour une photographie de cinéma légère : Quand la technique s’efface pour plus de liberté de mise en scène », avec des interviews exclusives de célèbres chefs-opérateurs (Agnès Godard, Caroline Champetier, Claire Mathon, Yves Cape, Tom Harari), chefs-électriciens (Bruno Verstraete), assistants caméra (Didier Frateur) et réalisateurs (Cédric Kahn). Mon travail de recherche a été dirigé par Yves Cape (SBC, AFC).

Pendant et après mes études, j’ai commencé sur les plateaux de cinéma, travaillant comme assistante caméra pour de nombreux films (séries TV, longs-métrages, courts-métrages, documentaires, publicités…), avant de travailler dans la post-production et l’étalonnage. En 2017, j’ai travaillé pour le Studio L’Equipe en tant que technicienne de laboratoire numérique (dailies, conformation, assistanat étalonnage, contrôle qualité…). C’est également à cette période que j’ai commencé à développer mon activité d’étalonneuse. Depuis, j’ai étalonné de nombreux longs-métrages de fiction et documentaires, pour la TV et le cinéma, et, bien sûr, de nombreux courts-métrages.
 
Depuis octobre 2018, je suis également chargée de post-production pour l’entreprise de production cinématographique Hélicotronc, qui a produit plus de 50 courts et de 20 longs-métrages depuis 2002 : des fictions, des documentaires et des séries TV telles que La Trêve.
 
Aujourd’hui, je continue de travaille en tant que photographe (surtout événementiel), en tant que chef-opératrice (surtout pour des documentaires, des fictions légères et des films d’animation) et surtout en tant qu’étalonneuse (pour tous types de films) et en tant que superviseure et technicienne de post-production. J’ai également plusieurs projets personnels de photographie et de documentaire. Je considère que la variété de mes activités professionnelles me permet de continuer à exercer mon œil de différentes manières ; cela participe également à mon épanouissement intellectuel et personnel et au plaisir que j’éprouve dans mon travail.

La variété de mes activités professionnelles me permet de continuer à exercer mon œil de différentes manières.

Cela participe également à mon épanouissement intellectuel et personnel et au plaisir que j’éprouve dans mon travail.



Retours sur mon stage auprès du célèbre photographe Youri Lenquette (2009) :

"Parmi tous les stagiaires passés par mon studio environ trois par an depuis une dizaine d'années), Laura est sans conteste le meilleur élément que j'ai pu recevoir."
Youri Lenquette
Photographe
Retours sur mon mémoire de fin d'études en Image à l'INSAS (2016) :

"Il n'y a pas un tournage où la question de la légèreté ne soit abordée. Que l'on fasse un film avec beaucoup de moyens techniques, avec un budget très confortable, sans argent, voire seul, ne change rien ! Laura a fait un travail fantastique en rencontrant des réalisateurs, des chefs opérateurs, des chefs électriciens et des assistants caméra. Le recoupement de toutes ces paroles est passionnant."
Yves Cape
Chef-opérateur


Retours sur mon premier stage auprès d'un étalonneur (2011) :

"Dès ses premiers contacts avec une session d'étalonnage, j'ai remarqué que Laura sent l'étalonnage comme certains sentent le mixage avec une part instinctive appréciable. Aborder la physique et les maths ne suffisent pas : il y a d'abord le feeling !"
Olivier Pirnay "oLpY"
Etalonneur